fbpx

Il est important de bien choisir les outils avec lesquels on va travailler pour ne pas perdre du temps et de l’argent. Tu me diras qui dit temps dit de l’argent alors pour ne pas être doublement perdant, tu dois poser les critères de sélections solides pour les outils. Comme la possibilité est quasi infinie, comment choisir les outils pour faire avancer son business ?

Critère de choix numéro 1 : les besoins

J’ai vu bon nombres de clients investir dans les mauvais outils dans ma vie de tech-assistante. Cela arrive parce qu’ils n’ont pas pris le temps de poser les bonnes questions et de mettre au clair leur besoin. Parce que pour être franche et sans jouer les briseuses de rêve, un outil toute faite répondant à 100% à tes besoins ça n’existe pas à moins de le créer. Et oui, pour avoir un outil sur mesure, il te faut le développer.

Mais cela ne veut pas dire non plus que tous les outils qu’on trouve sur le net sont mauvais, loin de là. Il y a juste des concessions à faire. Et dans le pire des cas, on peut toujours utiliser Zapier pour combler le manque de performance. Je m’éloigne un peu du sujet là donc je reviens à mes moutons. La première chose à faire dans le processus c’est de bien lister tes propres besoins.

Prenons l’exemple d’un site internet. Les besoins peuvent être :

  • Je veux un site internet fonctionnel
  • Facile à développer et manier
  • Personnalisable à souhait
  • Pas trop cher au niveau de la création
  • Une solution que je peux utiliser sans l’aide d’un webmaster
  • etc.

En répondant à ces questions primaires, tu mets les critères non négociables dans le choix de ton outil. Cela te permet également d’anticiper des bugs éventuels, des besoins futurs liés à l’évolution de ton business. Parce que ton business n’est pas figé, tu es donc obligé de prévoir tout changement que tu pourras rencontrer.

Choisir les bons outils en vérifiant la compatibilité

Ce critère n’est pas à négliger surtout si tu as l’intention de l’utiliser avec un outil existant. En clair, avant d’investir dans un outil, tu dois t’assurer qu’elle sera compatible avec ton autre outil pour éviter des incidents. Pour l’avoir vécu personnellement, je sais que certaines solutions francophones sont assez difficiles à intégrer avec des outils anglophones.

Pour cela, je vais te raconter mon expérience avec Sendinblue que j’ai relié à Bloom Optin sur mon site sans trop aller dans les détails je te promets. Alors pour faire simple, avec Sendinblue, je devais créer une automation pour faire partir mon mail de bienvenue. Etape supplémentaire que je n’avais pas besoin de faire lorsque j’étais avec Mailchimp. Bon depuis je suis passée à Convertkit et ça me facilite encore plus la vie.

Le but premier des outils est avant tout de te faciliter la vie et non le contraire. Pour qu’un outil soit efficace et qu’il remplisse son rôle, il faut bien vérifier la compatibilité avant d’investir surtout si ce dernier demande un investissement assez conséquent en termes d’argent.

Pour clore ce paragraphe lié à la compatibilité, un critère important pour moi c’est l’exportabilité des données. Cela t’évite au fait de faire le même travail deux fois le jour où tu vas changer d’outil. Quelque chose qu’on traverse actuellement avec deux clients au niveau de Learnybox. C’est quelque chose de très frustrant car on ne peut pas exporter les pages créées sur Learnybox pour pouvoir les importer directement sur Kajabi ou Accessally.

Résultat, on doit refaire tous les tunnels de ventes, les formations un par un. Cela nous  demande d’investir beaucoup de temps et d’énergies. Chose qui ne serait pas arrivée si les besoins étaient clairs car on n’aurait pû anticiper tout cela.

A retenir : La compatibilité et l’exportabilité sont des critères de sélection importantes à prendre en considération avant d’investir dans un outil

Critère numéro 3 : rapport qualité/prix

C’est le dernier critère et il n’est pas le plus important en tout cas pour moi et je m’explique. Le comportement typique de l’Homme est de faire une bonne affaire, c’est normal. Mais si la solution moins chère nécessite un autre outil pour obtenir le résultat recherché, au final ça n’en vaut pas la peine. Car cela signifie qu’il faut mettre deux fois plus de temps pour pouvoir être fonctionnel. Après tout, il faut apprendre à prendre en main l’outil surtout lorsqu’on n’est pas technopathe ou Geek de nature.

Attention, cela ne veut pas dire non plus que tout ce qui est cher, est forcément top et ultra fonctionnel. Tout cela dépend vraiment du critère fondamental j’ai nommé les besoins et des évolutions futures, je radote un peu ce n’est pas grave mais c’est hyper important.